Entrepreneurs Tout sur : EntrepreneursContactOffres d'emploi
Professions libérales Tout sur : Professions libéralesContactOffres d'emploi

L’e-mail comme canal de communication

Comment éviter d’être détourné par des fraudeurs vers un faux site web ?

Dans le cas d’un phishing par e-mail, les fraudeurs utilisent des logos, des photos, des couleurs, des polices, des signatures et d’autres images typiques de la banque.
L’adresse de l’expéditeur est souvent imitée de sorte que le message ressemble à un message officiel de la Banque J.Van Breda & C°.

Que devez-vous éviter de faire ? Cliquer sans réfléchir

  • sur des liens qui pourraient vous diriger vers une page frauduleuse sur Internet (par exemple une version contrefaite du site VanBredaOnline).
    Des liens peuvent également se cacher derrière une image (pouvant se présenter sous la forme d’un bouton) ou une photo dans l’e-mail.
  • Ouvrir une pièce jointe susceptible de contenir un virus informatique
    Les fichiers Office et les PDF ne sont pas les seuls à pouvoir contenir des virus. Les fichiers audio et vidéo peuvent aussi être nuisibles !
  • Envoyer des informations confidentielles en réponse à une demande
    Nous vous livrons ci-après quelques conseils utiles pour identifier plus facilement les e-mails d’hameçonnage.
    Plus le nombre d’éléments suspects est élevé, plus il y a de risques que vous ayez affaire à du phishing, et plus vous devez vous montrer prudent.

Conseil : supprimez les e-mails suspects de votre messagerie (partagée) pour éviter que d’autres personnes soient éventuellement victimes de ces tentatives de fraude.

Les messages arrivent en général de manière inopinée et sans raison

Méfiez-vous si le message n’a absolument aucun sens.
Vous avez un message qui a été envoyé à une heure inhabituelle ? C’est extrêmement suspect.
Dans ce cas, n’ouvrez surtout pas les pièces jointes et ne cliquez pas sur les liens qu’il contient.

Expéditeurs inconnus

Vérifiez toujours l’adresse de l’expéditeur (ligne DE ou FROM) du message.
Les e-mails provenant de la Banque J.Van Breda & C° ont une adresse qui se termine par banquevanbreda.be.

Urgence ou menaces en l’absence de réaction

Ne cédez pas face à la pression ou à l’urgence et gardez votre sang-froid.
Les e-mails de phishing demandent souvent de réagir rapidement à un problème ou une menace imminente pour la sécurité de votre compte bancaire.
En période de crise, les fraudeurs profitent de l’incertitude ambiante pour obtenir des informations confidentielles et usurper votre identité.

Votre curiosité est attisée ou une belle récompense vous est promise

Méfiez-vous si ce qu’on vous raconte est trop beau pour être vrai ou semble vous concerner personnellement.

Une formule de civilité vague ou votre adresse électronique est utilisée en guise d’appellatif

Les appellatifs tels que « Bonjour » ou « Madame, Monsieur » sont vagues, ce qui explique pourquoi les fraudeurs ont autant tendance à les utiliser.
Une signature générique au bas de l’e-mail est également suspecte.

La Banque J.Van Breda & C° s’adressera toujours à vous de façon personnelle.

Vérifiez les liens avant de cliquer dessus

Survolez le lien avec la souris sans cliquer pour faire apparaître l’adresse URL complète. Elle vous semble suspecte ? Dans ce cas, ne cliquez pas dessus.
De tels liens peuvent aussi se cacher derrière des illustrations.

Vérifiez l’adresse Internet : https://secure.bankvanbreda.be est la seule adresse authentique de VanBredaOnline. Facilitez-vous la vie en ajoutant notre site web à vos favoris. Cela vous simplifiera bien les choses. 

Style rédactionnel inhabituel

Le contenu ou le style rédactionnel est-il différent de ce que vous avez l’habitude de lire en provenance de cette personne ? Dans ce cas, contactez l’expéditeur par un autre canal.

Erreurs linguistiques ou manque de professionnalisme

Bien qu’elles soient de moins en moins fréquentes, les erreurs linguistiques et les formulations étranges restent des éléments pouvant indiquer qu’il s’agit d’une tentative d’hameçonnage.

Votre programme de messagerie ou votre navigateur trouve lui-même le message suspect

Le message s’est retrouvé dans votre dossier de messages indésirables (spam) ? Redoublez de vigilance !
N’ignorez pas les avertissements de sécurité. Vous avez cliqué sur un lien et vous recevez un avertissement de votre navigateur ? Vous avez ouvert une pièce jointe et vous recevez un avertissement d’Office (Word, Excel, PowerPoint...) ou d’un autre logiciel ? Il s’agit dans ce cas de votre dernière chance de revenir en arrière.